Chaque couteau est une pièce unique.

Les quatre pièces brutes du couteau me sont fournies par une entreprise spécialisée à Thiers, ville du couteau depuis le XIX siècle :

Les lames sont découpées ou forgées dans des barres d’acier dit « suédois » ou 12C27, acier inoxydable souple et solide permettant une bonne coupe et un affûtage aisé.

Le ressort permet un bon maintien de la lame en position ouverte et fermée.

Les deux platines avec ou sans mitre, en laiton ou en acier inoxydable permettent de renforcer la solidité du manche.

Les manches sont fixés par des vis, celles-ci permettant une grande tenue dans le temps ainsi que la possibilité de changer ou de réparer. Chaque manche est formé à la main, d’où son originalité (aucun gabarit n’est confectionné).


Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image